Le problème avec Dieu

« Ce n’est pas que je veuille critiquer, loin de moi cette idée, menta-t-il dans son mauvais anglais, mais enfin, cette histoire avec Adam et Ève, quelque chose ne fonctionne pas. »

Nous l’écoutions bien sagement, en tailleur sur notre tapis de yoga. Après les asanas, venait la leçon.

« Pourquoi créer un fruit défendu quand on est le créateur de toutes choses, si ce n’est pour le manger ? Dieu incarne la puissance absolue. S’il crée le fruit, ce n’est pas par négligence. Il souhaite effectivement le créer. Dans sa merveilleuse boite à outils, le fruit a une utilité.

Car enfin… Tu es dans le verger aux mille fruits, tous plus beaux les uns que les autres. Il y avait une chance sur mille pour qu’Adam et Ève remarquent la pomme, mais toi, tu la leur désignes, volontairement. Si tu ne leur avais pas montré, ils auraient goûté un autre fruit, puis un autre, peut-être encore un troisième, puis ils auraient arrêté, sinon c’était la crise de foie assurée. Donc, tu leur désignes la pomme puis tu quittes le verger. Dans notre monde actuel, l’équivalent serait de laisser un enfant de trois ans dans une pièce vide, un fer à repasser branché à ses côtés. Don’t touch, lui dirais-tu, puis tu laisserais l’enfant seul avec le fer chaud. »

Eclats de rire.

« La personne qui agirait ainsi serait-elle vraiment guidée par le bien ? Les croyants ont raison : Dieu a été créé à leur image et les hommes à l’image de Dieu. Selon moi, le monde qu’il venait de créer était un peu trop bien huilé. Sans péripéties, son histoire de jardin devenait bien fade. Très vite, Dieu s’est ennuyé. Pour pimenter son existence, il a créé le mal et le péché. En agissant ainsi, il n’a pas pensé aux hommes mais à son simple amusement. Il n’a pensé qu’à lui. Dès le départ, Dieu savait qu’il chasserait Adam et Eve du jardin. Il leur a tendu un piège et ces deux naïfs sont tombés dedans tête la première.

En vérité, je vous le dis, dans le jardin d’Eden, Dieu s’emmerde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *