• Quand Valentin débarque

    J’ai rêvé de toi. Je me promenais sur une placette ensoleillée peinturlurée de blanc, je ne voyais pas le ciel, seulement les murs de chaux refléter la lumière. Sur cette place minuscule et piétonnière, deux cafés sans terrasse ;

  • Le libraire

    C’est une drôle de librairie et un drôle de libraire : il ne vend que ce qu’il aime. « Cela ne doit pas être bien grand. » Non, c’est tout petit. Il m’a fait penser à toi, qui n’écris que sur

  • Les bonnes résolutions

    Cette année, j’ai d’étranges bonnes résolutions. Mais j’ai bien réfléchi, ce sont les seules qui me plaisent. J’ai déjà arrêté de fumer, rien n’est plus déprimant qu’un régime et je ne suis pas sportive. Cette année, je veux

  • Une leçon d’élégance

    Il neigeait. C’était beau et pénible. Je peux difficilement aller travailler en chaussures de randonnée et mes mocassins glissaient sur la chaussée. Inquiète de la chute, je longeais les murs à la recherche de bandes sèches.


  • Le poète et les révolutionnaires

    Les politiques nationales m’ennuient. Elles manquent de hauteur. J’essaye de suivre le 7/9 de France Inter ; je finis le plus souvent sur RFI – au moins avec l’actualité africaine, je révise ma géographie. Finalement, je n’ai pas beaucoup