Engluée détachée

Intellectuels 20e siècle

Figures remarquables du XXe sièce – Photomontage


Après les heures déprimées, à regarder de tous côtés, à droite, à gauche, au centre, notre vote volé, le pire à venir, on sait quand ils arrivent, pas les faire repartir, toutes ces questions dans ma tête, que va-t-elle devenir, quel impact sur ma situation économique, qui voter, pour quelle majorité, tous ces chiffres, 31,4%+ 5.5%, 5.5%+7.3%+, il devenait essentiel d’arrêter, arrêter de tourner, ne pas perdre la tête et tomber.

Il s’agissait de prendre de la hauteur, s’envoler haut, très haut, bien au-delà des toits de zinc et des nuages, s’asseoir sur le petit gris, et de là, bien confortable et bien tranquille, détendue, mieux regarder.


Les premiers fossiles humains auraient 300 000 ans. Même en vivant 100 ans, notre longue existence ne représentera que 0.03% de la durée de notre humanité.

Les fourmis seraient au moins 20 millions de milliards sur Terre. Pourtant, vues d’en haut, elles sont toutes pareilles, minuscules et toutes pareilles. Peut-être que vus d’en bas, les vilains Manchon et Stylo, les Saintes-Mères Thérèse et les autres, sont aussi interchangeables que bonnet blanc et blanc bonnet.

Ces 100 dernières années, nous avons vécu le Front populaire, Pétain, l’Occupation, la Libération, l’Épuration, Hiroshima, Nagasaki, les guerres coloniales, la Guerre froide, le Mur de Berlin, la chute du Mur ; l’Espagne aura vécu près de 40 ans de dictature et le Ku Klux Klan aura perpétré plusieurs dizaines de milliers d’assassinats ; le droit à l’avortement aura successivement été abrogé puis rétabli, puis abrogé, puis rétabli, dans plusieurs pays. Tout passe, tout s’efface, tout s’oublie, une ligne dans un livre d’histoire. Après la Terreur, si chère à notre vilain Manchon, des républiques éclairées ont tenté d’exister pour être balayées, puis rétablies, puis balayées.


Alors, oui, nous nous préparons de bien vilaines années, mais dans 3, 8, 20 ans, cela devrait cesser, et qu’est-ce que 20 ans à l’échelle de l’humanité ? Cela ne nous empêchera pas de vivre, et de bien vivre, et de militer, et de résister. Et puis, depuis le temps que j’admire les artistes et les intellectuels du XXe siècle, n’est-ce pas ce que l’Histoire nous offre de mieux pour enfin rayonner ?

Puis redescendre de son nuage.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *