• L’ouvreuse

    Elle portait la soixantaine sur son visage. Pas laide, mais pas jeune non plus. Elle semblait bien vieille pour un tel métier, puis j’ai pensé à mes amies artistes et retraitées ; c’était probablement l’une d’elles. Pas jeune donc,

  • Encore un Noël

    Au pied de mon arbre, je vivais heureux et je fêtais Noël. Un Noël gourmand et festif. Quelques fulgurances spirituelles, la religion quelque part – pas forcément, le petit Jésus dans sa crèche. Qu’apportera le père Noël dans

  • Comment vivre en poète ?

    Dès la préface, CharlÉlie Couture nous prévient :

    Vivre en poète n’est pas un choix. Non, on ne se réveille pas un beau matin inspiré par une fée, qui vous aurait soufflé à l’oreille un conseil