• Mes anges

    Vendredi matin, dans ma petite compacte de location flambant neuve, sous un ciel lumineux lavé des pluies de la veille, je quittais Cannes et ses tristes obligations professionnelles. Je me rendais à Nice pour le week-end. Après deux ans

  • Une guerre propre (et autres considérations)

    Certains philosophes ont pensé que la guerre était toujours la pire des solutions. Ils n’avaient probablement pas envisagé Hitler.
    La question s’est posée la semaine dernière, alors que j’écoutais un médecin militaire parler de la Syrie sur France Inter.

  • La question

    Conversation hautement philosophique avec mon kinésithérapeute pendant une séance de massage du pied (lire État de siège pour l’historique).
    – J’ai une question à vous poser.
    – Une question à laquelle je peux répondre ?
    – Il suffit de dire oui.

  • En attendant les hirondelles

    Ce matin, j’ai pensé à toi.
    Je suis sortie hier soir et je suis rentrée tard. J’imagine que l’heure du levée ne me convenait pas, car j’ai éteint le réveil. Je me suis réveillée à neuf heures de fort

  • Histoires souterraines

    Le train entre en gare. Sans surprise, ses occupants compressés dans la boite à sardines font grise mine.
    Je  n’aime pas le métro. Je lui reconnais quelques avantages, mais la promiscuité et la saleté m’oppressent. Je ne sais m’épanouir