Le compliment

« Dès la première fois où je t’ai vue, j’ai été éboui par ta beauté. » Ses yeux brûlaient. Depuis l’éblouissement, six ans ont passé et ma “remarquable” beauté, conformément aux prévisions ronsardiennes, s’est fanée. Il n’empêche : ses yeux brûlaient. Rien n’est plus énergisant que des yeux brûlants. Je l’avais jusque là regardé comme un enfant ; son désir le transformait en homme. Le lendemain, malgré l’accumulation des nuits sans sommeil et les résidus d’alcool, je me suis réveillée de bonne humeur. J’avais rajeuni de dix ans.

Charles Chaplin Les lumières de la ville © Roy Export Company Establishment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *