Regina di Spade V – Fragile

Je suis à un festival de musique, je m’apprête à plonger dans la fosse, je ne devrais pas rester debout alors je sors, dans la rue, j’ai perdu mes béquilles et mon plâtre est mouillé, il fond sous l’humidité, je cours, je cours sans les béquilles, le plâtre désagrégé, je ne devrais pas courir en pleine phase de consolidation, je vais encore tout casser, le vilain voisin parle au vilain chirurgien, ils sont assis sur un banc un peu plus loin, je ne veux pas qu’ils me voient, je ne veux pas qu’ils voient le plâtre, je me réfugie dans le hall d’hôtel, je marche en tongs, ni béquilles ni jambe cassée, mon rêve a oublié l’accident, il ne se souvient plus que de la jambe valide.

Six mois après le plâtre de la jambe droite — le tendon d’Achille n’aurait pas supporté —, voici venu le temps du plâtre de la jambe gauche.

Fragile.

Après les ligaments croisés gauches, le tendon d’Achille droit, le ménisque gauche, le cartilage gauche, les tendons de la cheville droite, maintenant, sous vos yeux ébahis, le tendon d’Achille gauche.

Fragile.

Ou du moins fragile des jambes, fragile des jambes pour l’instant, tout cela n’est qu’une question d’alimentation, surtout ni laitage ni charcuterie, prenez-vous assez de protéines animales, l’alcool et les sodas sont déconseillés, je ne suis pas certaine que le thé vert soit très bon pour les tendons, êtes-vous fumeuse, simplement de la malchance, cela arrive à tout le monde, même à moi, on dira ce qu’on voudra, mais tendons et ligaments ne sont chez toi pas très solides, pourrais-tu avoir une carence quelque part, le médecin est-il efficace, la prise de sang et la radio pourraient-elles être faussées, on dirait que ton corps te parle, c’est ce rythme aussi, tu es fatiguée, il faut te reposer, tu ne prends pas assez de vacances, tu es toujours en congés, les jambes c’est la peur de l’avenir, le refus de bouger, les pieds c’est la peur de l’avenir, la peur de stagner, c’est ton boulot, il faut que tu en changes, c’est ton boulot, il faudrait l’arrêter, as-tu vraiment tout essayer, que penses-tu de l’homéopathie, l’acupuncture, la réflexologie, la bioénergie, le reiki, la méditation, l’hypnose, l’analyse transactionnelle, le rebirth, le travail sur les rêves, que penses-tu de la thérapie jungienne, l’astrologie, sinon il y a aussi les soins chamaniques, la sophrologie, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais c’est forcément un coup de trop, ou un coup de pas assez, ou un coup d’autre chose, ou la vie, tout simplement la vie.

© Aurélia Gantier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *